Journal of Canadian Art History / Annales d'histoire de l'art canadien

Directives de soumission pour les auteurs

Les Annales d'histoire de l'art canadien accueillent avec plaisir des textes inédits. Un exemplaire imprimé et un fichier numérique sont exigés; les deux doivent être accompagnés d'un court résumé.

Les exemplaires imprimés (y compris des photocopies des illustrations) doivent être envoyés à la rédaction, à l'adresse ci-dessous, et les fichiers numériques à [ jcah AT concordia DOT ca ]. Les articles ne doivent pas comporter plus de 8 000 mots, y compris les notes de fin de document. Les essais ne doivent pas dépasser 4 000 mots. Les recensions d'expositions et de livres sont attribuées par la rédactrice en chef. Vous êtes invités à soumettre des propositions de recensions. Les contributeurs / contributrices auront droit à un abonnement d'un an.

Présentation

Double espace dans tout le document, y compris le texte, les extraits, les citations et les notes de fin de document. Pour le style, les Annales se basent sur Le Ramat de la typographie et les dictionnaires Robert et Larousse.

Marche à suivre

Les textes sont révisés par la rédactrice en chef, en consultation avec le comité de rédaction. Les textes pertinents sont soumis à un processus de révision par les pairs et retournés aux auteurs avec recommandations. Ils ne seront pas publiés avant que les révisions n'aient été complétées. Les textes acceptés seront soumis à une correction d'épreuves et retournés aux auteurs pour approbation. La correction d'épreuve est de la responsabilité de l'auteur. Les auteurs devront fournir des résumés de leurs articles pour traduction. Les auteurs sont aussi responsables d'obtenir les autorisations de citer des extraits ou de reproduire des illustrations.

Illustrations

Des photocopies lisibles ou des fichiers en basse résolution sont acceptables pour une première révision. L'acceptation finale d'illustrations est conditionnelle à la réception de fichiers TIFF en haute résolution. Ceux-ci seront exigés lors de l'acceptation initiale. Vu les délais parfois longs pour l'obtention des fichiers d'illustrations publiables, les auteurs devraient démontrer qu'ils ont entamé le processus en communiquant avec les titulaires des droits d'auteur, mais sans commander les fichiers avant l'acceptation du texte. Une liste séparée de légendes, y compris tous les crédits et autorisations nécessaires, doit être soumise avec le texte accepté, ainsi que des photocopies prouvant que les autorisations ont été accordées.

Les photographies soumises doivent avoir une résolution de 300 dpi (pas de photos directement à partir de l'internet parce qu'ils sont à une résolution de 72 dpi). Les images au format paysage devrait être une largeur minimale de 6 pouces et une largeur maximale de 8 pouces. Les images au format portrait doit être d'une hauteur minimale de 5 pouces et une hauteur maximale de 11 pouces. Indiquer la source de l'illustration, le nom du photographe, et son lieu de résidence.

S'il vous plaît ne pas augmenter la taille ou la résolution d'une petite image dans Photoshop ou un autre programme de retouche d'image. Les originaux doivent être numérisés à 300 dpi à la taille finale. Par exemple, un original que les mesures de 3 × 2 pouces devraient être numérisées à 200% à 300 dpi pour répondre à l'exigence minimale de 6 pouces de largeur.

Couleur

RGB ou CMYK est préférable car cela nous permet de contrôler la conversion de l'image en noir et blanc et de veiller à ce que les informations ne sont pas perdues. S'il n'est pas possible de présenter une version en couleur, niveaux de gris est acceptable.

Format de fichier

Nous préférons .tif sans compression que ces fichiers contiennent la plus grande quantité de données d'image. Le format .jpg utilise un type de compression que les rejets des données d'image; ces données ne peuvent pas être récupérées ultérieurement. S'il n'est pas possible de présenter une .tif (ou un . psd), le format .jpg sont acceptables. Tout fichier .jpg doivent être enregistrés avec la qualité réglée au maximum pour garantir le moins de perte de données possible.

Matchprint

Pour une reproduction des couleurs, une Matchprint est la meilleure assurance pour la précision. Si un Matchprint n'est pas disponible, s'il vous plaît garder une bonne reproduction de l'œuvre imprimée dans vos fichiers. Il vous sera demandé de prêter cette reproduction à nous quand nous vérifions les preuves.

Elizabeth Sutherland,
murale Saint John Vocational School, 1939
(Photo: Kirk Niergarth)